MERCEDES 220 Cabriolet A, 1952 Numéro de…

Lot 256
10 000 - 15 000 €
Résultat: 36 500 €

MERCEDES 220 Cabriolet A, 1952 Numéro de…

MERCEDES 220 Cabriolet A, 1952 Numéro de série : 187012 Moteur 6 cylindres en ligne, 2195 cm3, 80 ch à 4800tr/min, boîte de vitesse 4 rapports, 150 km/h. Produite de 1951 à 1955, la Mercedes W187 a été commercialisée en trois carrosseries distinctes. Une berline, un coupé et un cabriolet lui-même disponible en deux variantes. On retrouve effectivement la notion d’apparat propre aux Mercedes d’avant-guerre, d’où la présence d’un modèle appelé Cabriolet B, qui ressemble fort à une berline 2 portes découvrables, et une carrosserie beaucoup plus équilibrée nommée Cabriolet A, qui, tout en abritant largement quatre personnes, offre une ligne moins protocolaire, capable de séduire une clientèle aisée, désireuse de s’afficher dans une voiture puissante, rigoureuse et d’esthétique harmonieuse. Il est amusant de noter que pour la première fois l’état-major de Mercedes décide d’utiliser le terme français « Cabriolet » désignant au XIXe siècle un véhicule hippomobile découvrable. Cette Mercedes marque un pas décisif pour la notoriété de la marque. A la qualité remarquable de fabrication avec laquelle Mercedes a toujours construits ses voitures, on remarque sur la 220 W187, une volonté de performance. Le 6 Cylindres de 2195cm3 alimenté par un seul carburateur délivre une puissance respectable de 80 ch, capable d’amener la voiture à un bon 150km/h. Une valeur encore exceptionnelle en 1952. Mais la grande qualité de la Mercedes W187 demeure incontestablement sa finition, demeurant sans égale à l’époque. La qualité de ses cuirs et de ses bois vernis dépasse largement les réalisations britanniques. La notion de prix de revient interfère peu, et chaque détail fait l’objet d’un soin remarquable. La capote doublée peut se targuer d’offrir le confort d’une berline. Dans cette Mercedes, tout semble avoir été surdimensionné pour rouler indéfiniment. La seule ombre au tableau restera un prix de vente exorbitant limitant considérablement sa diffusion. Ainsi sur 18514 W187 produites, on ne dénombre que 1278 Cabriolets A. Une grande carrière en collection s’offrait à cette automobile d’exception. La voiture présentée sort de la grange d’un château de la Haute Garonne, son propriétaire malheureusement décédé n’ayant pu mener à bien la restauration. La voiture avait été démontée pour opérer une restauration à partir du châssis. Elle possède apparemment toutes ses pièces, ce que nous n’avons pas pu contrôler exactement. Ce démontage est donc intéressant, une première partie du travail ayant été fait, il permet de voir l’état complet de la voiture. N’oublions pas que c’est une rare A, le must des collections.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
Machoir

SVV FRANCE EXPERTISES ENCHERES - STANISLAS MACHOIR
MAISON DE VENTES AUX ENCHERES - Agrément 2002/384

salon auto
salon auto
Copyrights © FEE - Stanislas Machoïr